Portail Officiel des élèves de l'école AL JABR...

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • YouTube
MENU PRINCIPAL
Forum des métiers et des Formations 2016

Forum des métiers et des Formations 2016

Le Forum des métiers et des Formations est l’occasion de rencontrer beaucoup de...

L'école AL JABR accueille ses anciens élèves

L'école AL JABR accueille ses anciens élèves

Fidèle à ses traditions, l'école Al Jabr a encore une fois accueilli ses anciens...

BAHRI DIMA CLEAN : Programme de la journée du 08 Juin 2014

BAHRI DIMA CLEAN : Programme de la journée du 08 Juin 2014

Journée BAHRI DIMA CLEAN : Afin d'assurer la bonne organisation de l'événement, voici quelques renseignements...

La Bourse aux Livres aura lieu le Mercredi 25 Juin 2014.

La Bourse aux Livres aura lieu le Mercredi 25 Juin 2014.

École AL AJBR organise une bourse aux livres qui se déroulera au sein de l'établissement, le...

AL JABR ÉCOLOGIE : il est temps de réagir... !

AL JABR ÉCOLOGIE : il est temps de réagir... !

AL JABR ÉCOLOGIE est une association fondée par les élèves de l'école AL JABR...

9ème Édition de l'opération BAHRI DIMA CLEAN...

9ème Édition de l'opération BAHRI DIMA CLEAN...

Dans le cadre des célébrations relatives à la journée mondiale de l’Océan, l’association BAHRI organise la tournée...

  • Forum des métiers et des Formations 2016

    Forum des métiers et des Formations 2016

  • L'école AL JABR accueille ses anciens élèves

    L'école AL JABR accueille ses anciens élèves

  • Journée Mondiale de la langue Arabe

    Journée Mondiale de la langue Arabe

  • Bourse aux livres en ligne

    Bourse aux livres en ligne

  • BAHRI DIMA CLEAN : Programme de la journée du 08 Juin 2014

    BAHRI DIMA CLEAN : Programme de la journée du 08 Juin 2014

  • La Bourse aux Livres aura lieu le Mercredi 25 Juin 2014.

    La Bourse aux Livres aura lieu le Mercredi 25 Juin 2014.

  • AL JABR ÉCOLOGIE : il est temps de réagir... !

    AL JABR ÉCOLOGIE : il est temps de réagir... !

  • 9ème Édition de l'opération BAHRI DIMA CLEAN...

    9ème Édition de l'opération BAHRI DIMA CLEAN...


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/31/d387398377/htdocs/ALJABRIOTES/libraries/cms/application/cms.php on line 449
IMAGE Forum des métiers et des Formations 2016
Le Forum des métiers et des Formations est l’occasion de rencontrer beaucoup de professionnels et de se renseigner sur les différents métiers et formations. Soyez curieux et préparez vous...
Lire la suite...
IMAGE L'école AL JABR accueille ses anciens élèves
Fidèle à ses traditions, l'école Al Jabr a encore une fois accueilli ses anciens élèves le Samedi 12 Décembre 2015. Ces élèves sont non seulement une fierté pour l'école et le...
Lire la suite...
IMAGE La Bourse aux Livres aura lieu le Mercredi 25 Juin 2014.
École AL AJBR organise une bourse aux livres qui se déroulera au sein de l'établissement, le Mercredi 25 Juin 2014, permettant ainsi de faciliter à tout le monde l'achat, la vente, l'échange ou encore le don...
Lire la suite...
IMAGE BAHRI DIMA CLEAN : Programme de la journée du 08 Juin 2014
Journée BAHRI DIMA CLEAN : Afin d'assurer la bonne organisation de l'événement, voici quelques renseignements importants : Nous vous donnons rendez-vous le dimanche 08 juin pour la journée organisée par l’association Bahri Dima Clean à 08h30...
Lire la suite...
IMAGE AL JABR ÉCOLOGIE : il est temps de réagir... !
AL JABR ÉCOLOGIE est une association fondée par les élèves de l'école AL JABR dans le dessein de faire face à une situation alarmante touchant l'environnement de l'école et de ses alentours. En effet,...
Lire la suite...
IMAGE 9ème Édition de l'opération BAHRI DIMA CLEAN...
Dans le cadre des célébrations relatives à la journée mondiale de l’Océan, l’association BAHRI organise la tournée “BAHRI DIMA CLEAN”, une tournée qui débutera le Dimanche 11 Mai jusqu’au 8 juin 2014 sur les plages d’El Jadida,...
Lire la suite...

O maths, O désespoir, O matière ennemie

N'ai-je donc tant travaillé que pour cette infamie

Et ne me suis-je cassé la tête à faire des équations

Que pour voir en un jour rayer tant de fractions !

Ma règle qui tant de fois a tracé des perpendiculaires

...
Lire la suite

Le vendredi 20 Novembre, en atelier d'écriture, les élèves ont proposé d'écrire un article sur la nuit des philosophes, événement ayant lieu le lendemain soir. Lorsque je suis rentrée chez moi, j'ai essayée de convaincre ma mère d'y aller, parce que je savais qu'il serait hors de question que j'y aille seule ! Plusieurs supplications et promesses sordides plus tard, ma mère accepte finalement de m'y accompagner, surtout pour que je la laisse tranquille. Le lendemain, je ne tiens plus en place : les deux heures de maths du samedi matin passèrent péniblement, et une fois à la maison, j'ai été déçu de ne pas voir le temps filer à toute vitesse pour qu'arrive l'heure tant attendue du départ. Toute l'après- midi, je me suis efforcée de travailler plus ou moins sérieusement, en vain : à cinq heures, je décide de commencer à me préparer, bien que je nous n'irions pas avant sept heures ou sept heures et demie.

Deux heures durant, je me pomponne et me tire à quatre épingles. Après tout, ce n'est pas tous les soirs que je vais aller voir de grands philosophes faire étalage de leur impressionnant savoir dans le domaine de la philosophie, dont je ne connais strictement rien. J'étais prête bien avant l'heure e j'exhortais ma mère de partir, mais elle n'était pas encore prête. Deux tenues et plusieurs coiffures plus tard, nous étions enfin prêtes !

Une fois arrivées, en retard bien évidemment, je prends place sur l'un des sièges et me concentre sur les paroles de l'homme debout devant moi. Je cligne des yeux : cet homme parle en charabia, ou en une langue incompréhensible ! Je ne comprenais strictement rien à ce qu'il disait. Je sens que ma mère m'épie du coin de l’œil, ce qui signifie qu'elle non plus ne comprend pas grand chose. Au bout d'environ une demie heure, ma mère se lève et me demande de la suivre. Je déglutis : à son ton, je devine qu'elle n'est pas contente. Une fois dehors, elle me dit sèchement : « on rentre.». Je ne réponds pas, parce que je sais que cela n'aurait servi à rien. Au milieu du trajet, elle n'arrive plus à se retenir davantage : elle hurle à qui veut l'entendre que j'ai gâché sa soirée avec mes idées stupides. De la philosophie, et puis quoi encore ?! Pourquoi chercher à comprendre de la philosophie alors que je n'arrivais même pas à résoudre une équation de maths !

Une fois rentrée à la maison, j'étais déçue. Non pas parce que je n'ai pas assisté à toute la soirée, que j'escomptais être fabuleuse, mais parce que je n'étais pas arrivée à comprendre ce qu'est la philosophie ! Après tout, peut être que maman a raison : il faudrait que je réussisse mes équations mathématiques basiques avant de pouvoir comprendre une science aussi subtile et compliquée que celle de la philosophie. 

Par Chama Laassassy

Je suis Chama Laassassy, et si mon prénom ne vous dit rien, c’est parce que je n’étudie plus à Al Jabr. Si vous savez qui je suis, c’est que vous êtes en Terminale, ou même en Première. J’ai effectué ma 5ème et ma 4ème à Al Jabr, de très belles années, et depuis, je suis au Collège Stanislas, à Montréal. De ce fait, je suis très honorée de pouvoir écrire dans le journal de mon ancienne école. Avant de commencer, Aya, Chaymae, Jihane, Réda, Marouan, Basma, Marouane, Adam, Nawfal, Salma, Oumnia, Ilyass, Nizar, (et tous les autres que je ne cite pas sinon ça serait trop long), je vous fais une petite dédicace pour vous dire que vous me manquez énormément et que je vous souhaite un excellent bac et un futur éblouissant après Al Jabr.

Parce que mon article porte sur la vie après Al Jabr, plus spécifiquement la vie ailleurs qu’au Maroc. Aux élèves de Terminale, la plupart d’entre vous ont certainement postulé pour des études à l’étranger.

Aux élèves qui ne sont pas en Terminale et qui rêvent d’étudier ailleurs, quitte à même vivre ailleurs qu’au Maroc, mon article est pour vous.

Ma vie a toujours été à mi-chemin entre Montréal et Casablanca. À mi-chemin, façon de parler, sinon je serais sur l’Océan Atlantique à l’heure qu’il est, mais ce que je veux dire, c’est que je passe quelques années ici, je vais quelques années là-bas, je reviens, je repars, et on recommence. C’est normal, après tout, je suis née à Casablanca, et c’est là où sont mes racines. C’est mon pays, que j’aime, avec ses défauts, mais surtout ses qualités. Avec la grande table ronde chez Mima où on mange un couscous tous les dimanches (chez nous, c’était le dimanche). Avec les oncles, les tantes, les cousins, les cousines, la famille dont on ne connaît pas le nombre exact de membres. Avec la plage en été, que ce soit à Casablanca, Bouznika, ou à Mohammedia, une plage qui vous sera très rarement garantie dans vos futures villes. Vous vous demanderez, comment une ville peut exister sans plage, sauf si c’est Marrakech, mais ça c’est autre chose. Lorsque vous vivrez entre trois et six mois d’hiver avec entre dix et trente centimètres de neige quotidien par année, c’est au soleil du Maroc auquel vous penserez. Ou même à la pluie, pourvu que vous ne pensiez pas à la neige qui vous pèse. Vous vous surprendrez à vous demander où en est rendue 2M avec ses traductions de prénoms mexicains à marocains lorsqu’elle double une énième telenovela. Vous serez nostalgique du temps où vous vous transformiez en animateur de camp de jour pour une énorme réunion de famille, parce quelqu’un devait s’occuper des vingt- cinq enfants qui s’accrochaient aux jambes de leurs mamans. Vous vous demanderez pourquoi vous ne croisez personne de votre famille dans la rue, au lieu de croiser un énième camarade de classe dans le métro. Vous vous surprendrez à dire inchallah tout le temps, hamdoullah quand quelqu’un vous demandera si ça va, et vous deviendrez l’avocat de l’Islam ou du Maroc, défendant avec ferveur votre pays et votre religion(surtout si ses représentants sont en large minorité) lorsque quelqu’un osera les critiquer. Vous vous demanderez pourquoi dans votre nouvelle ville, les gens ne prennent pas le foot religieusement, avec l’éternelle rivalité Real/Barça ou Raja/Widad. À moins que vous alliez en Espagne. Boire du jus frais ou du raïb frais à la me7laba du coin vous semblera très lointain. Vous vous demanderez pourquoi, à côté de l’université, il n’y a pas quelqu’un comme Ba Omar pour vous sauver quand vous avez besoin de mouchoirs ou de gomme à mâcher d’urgence. Vous vous souviendrez de toutes les fois où vous vous êtes fait prier de vous lever pour danser à un mariage, puis où vous ne vous êtes plus rassis parce que l’ambiance était enivrante. Vous vous souviendrez des cadeaux significatifs que votre famille réservait pour votre anniversaire, ou comment votre grand-mère préparait votre plat préféré dès que vous le lui demandiez. Vous souhaiterez ardemment de vous faire livrer chfenj à domicile. Je ne vous parle même pas des croissants, pains au chocolat et mille-feuilles qui vous coûteront plutôt cher.Vous ne comprendrez pas pourquoi vous n’avez le choix qu’entre Coca, Pepsi et (si vous avez de la chance) Fanta, alors qu’avant, il y avait aussi Hawaii, Poms, Miranda, Orangina, etc… Et puis tant qu’on y est, vos rêves seront surplombés de Big Macs. Oui, parce qu’au Canada, ce n’est pas halal les Big Mac, alors il faut se contenter du Filet-O-Fish. Donc avant de prendre l’avion, marchez une dernière fois sur la côte et mangez un dernier Big Mac.

...
Lire la suite

Quand Casa embrasse la Philosophie, c’est une bouffée d’oxygène qui s’échappe, un bruit de liberté qui retentit, une sorte d’alchimie citoyenne, cosmopolite et engagée qui s’opère, où des gens en tous genres viennent de tous bords nous prouver qu’il existe des esprits avides de sagesse, dans ce pays où l’inculture prévaut. Ainsi, le samedi 22 novembre 2014, entre 19h et 02h du matin, la première Nuit des Philosophes de Casablanca a réuni près de 4 000 visiteurs, ce qui a clairement signé sa réussite.

Qu’ils soient vieux ou ados, africains ou asiatiques, athées ou religieux, anarchistes ou monarchistes, ces visiteurs sont tous animés par leur désir de voir le Maroc ainsi que le monde changer. Ils sont donc venus écouter, interagir et débattre, à propos de thèmes tels que l’art, la culture, la cité, avec des penseurs et philosophes d’ici et d’ailleurs.

La Nuit des Philosophes a donc été un moment d’expression exceptionnel, de célébration de la pensée et de la subjectivité. Par conséquent, pendant toute la soirée, les visiteurs ont été invités à s’exprimer, à laisser des messages sur des tableaux d’école, des post-it, ce qui a produit au final des résultats sublimes.

Aussi a-t-il été surprenant de voir l’importance de la jeunesse lors de cet événement. Un grand nombre de collégiens, lycéens et étudiants a répondu présent et a assisté avec intérêt et attention aux différentes prestations. Ceux-là ont aussi contribué au déroulement de la soirée, pendant les rencontres avec les philosophes et les performances artistiques. D’ailleurs, il est à noter que l’organisation et la promotion de la Nuit des Philosophes ont été en partie assurées par les jeunes du Lycée Lyautey qui se sont montrés innovants et créatifs en réalisant des teasers et en mettant en vente des t-shirts sur lesquels sont imprimées des questions philosophiques typiques.

En somme, l’événement a été indéniablement une réussite, et c’est une initiative totalement honorable et louable qui participe de la démocratisation de la philosophie et sa mise au goût du jour dans un pays où elle est mal comprise et négligée. Il a aussi été un lieu de rencontre et de contact social entre amis, en famille, avec des collègues, des professeurs…

...
Lire la suite

Les historiens retracent généralement et de manière fiable l’histoire de la Chine depuis le règne de l’empereur Jaune. Ce fut le premier empereur de la première dynastie qui régna sur la chine, à savoir celle de XIA. Depuis cet empereur-là, les historiens arrivent à cerner l’Histoire Chinoise et à retrouver les principaux rudiments de la riche culture de l’immense Empire de milieu. Souvent dans leurs diverses études dénote la condition féminine durant cette période qui s’avère être douloureuses pour elles : les femmes chinoises ont connu, et ce jusqu’à l’établissement de la République chinoise en 1912, un même destin, douloureux, désolant, inflexible.

Depuis le début du règne impérial, les femmes sont considérés comme des branches inutiles dans les familles chinoises, car elles ne sont pas destinées à vivre au sein de leur famille indéfiniment : élever une fille, c’est comme arroser le jardin d’un voisin ! Le moment de leur naissance est une grande déception pour la belle-famille de la mère, qui espérait un garçon fort et viril, qui perpétuerait le nom de la famille et assurerait les revenus de la famille jusqu’à la fin de ses jours, au lieu de la misérable créature féminine qui est venue au monde à la place et qui n’était rien de plus qu’une bouche à nourrir et une future épouse à offrir. Les épouses qui mettaient au monde plusieurs filles et peu de fils étaient considérés comme victime de diverses malédictions.

Puisqu’elle sera destinée à une autre famille dans le futur, les fillettes ne doivent pas s’attacher à leurs parents et eux non-plus ne doivent pas les encourager à les aimer. Toute leur enfance et adolescence durant, elles vivent dans l’indifférence totale et le manque d’amour maternel et paternel. Elles sont dénigrées par leurs mères, qui évidemment préfèrent leurs fils à leurs bonnes à rien de filles, et sont totalement ignorées par les mâles de la famille en entier. Durant la première période de leur vie, appelée « jours d’enfance », qui s’étend depuis leur naissance jusqu’à l’âge d’environ six ans, elles jouissent d’une certaine liberté comme celle de pouvoir sortir à découvert, c'est-à-dire sans être cloîtrée dans une chaise à porteurs hermétique à tout stimuli externe dans les rues de leur province, ou encore de jouer bruyamment ou même encore de pouvoir converser librement avec des mâles. Elles ne sont pas cloîtrées mais doivent faire preuve d’un strict sérieux et doivent afficher des manières irréprochables malgré leur jeune âge.


Vers la fin de cette période vient une étape difficile à surmonter, celle du bandage des pieds : les filles doivent renoncer à leur liberté et se soumettre au joug de leur féminité. Leurs pieds étaient bandés afin qu’ils respectent le canon de la beauté chinoise de l’époque.

...
Lire la suite
CONNEXION
Avatar
PAS ENCORE DE COMPTE ?

Vous faites partie de l'école AL JABR ?
Alors, rejoignez la communauté des ALJABRIOTES en créant votre compte en quelques clics !

Mot de passe oublié ? - Identifiant oublié ?



eMail (ou identifiant)
Mot de passe






Actualités

9ème Édition de l'opération BAHRI DIMA CLEAN...

Dans le cadre des célébrations relatives à la journée mondiale de l’Océan, l’association BAHRI organise la tournée “BAHRI DIMA CLEAN”, une tournée qui débutera le Dimanche 11 Mai jusqu’au 8 juin 2014 sur les plages d’El Jadida, Oued Cherrat, Mohamm...

AL JABR ÉCOLOGIE : il est temps de réagir... !

AL JABR ÉCOLOGIE est une association fondée par les élèves de l'école AL JABR dans le dessein de faire face à une situation alarmante touchant l'environnement de l'école e...

La Bourse aux Livres aura lieu le Mercredi 25 Juin 2014.

École AL AJBR organise une bourse aux livres qui se déroulera au sein de l'établissement, le Mercredi 25 Juin 2014, permettant ainsi de faciliter à tout le monde l'achat, la vente, l'échange ou...

BAHRI DIMA CLEAN : Programme de la journée du 08 Juin 2014

Journée BAHRI DIMA CLEAN : Afin d'assurer la bonne organisation de l'événement, voici quelques renseignements importants : Nous vous donnons rendez-vous le dimanche 08 juin pour la journée organisée par l’association Bahri Dima Clean à 08h30 deva...

L'école AL JABR accueille ses anciens élèves

Fidèle à ses traditions, l'école Al Jabr a encore une fois accueilli ses anciens élèves le Samedi 12 Décembre 2015. Ces élèves sont non seulement une fiert&...

Forum des métiers et des Formations 2016

Le Forum des métiers et des Formations est l’occasion de rencontrer beaucoup de professionnels et de se renseigner sur les différents métiers et formations. Soyez curieux et préparez vous pour e...


Sondage du mois

Comment avez-vous connu l’existence d'ALJABRIOTES.net ?

à travers un ami - 13.3%
à travers Facebook - 19.2%
à travers Google - 4.2%
à travers Pronote - 11.7%
à travers l'école - 33.3%
à traver YouTube - 1.7%
par hasard - 11.7%
autre - 5%

Total des votes: 120
Le vote pour ce sondage est terminé le: juin 30, 2016

aljabr al jabr aljabriote aljabriotes ecologie evenement école al jabr actualites aljabr écologie al jabr écologie école aljabr ecole al jabr école al jabr étudiants aljabr aljabr casablanca pronote aljabr pronote aljabr aljabriotes.net aljabriote.net mission française casablanca bac français bac réussite maroc aljabr ecole al jabr ecole aljabr collège al jabr lycée al jabr homologué aefe site al jabr ecole aljabr site aljabr site ecole aljabr pronote professeur aljabr école annonces livres scolaires manuels scolaires école al jabr bourse aux livres al jabr journal numérique école al jabr photos bahri dima clean photos école propre élèves al jabr anciens al jabr dates rentrée scolaire école al jabr emplois du temps al jabr affichage des listes calendrier des vacances scolaires école al jabr

Error : Please select some lists in your AcyMailing module configuration for the field "Inscrire automatiquement à" and make sure the selected lists are enabled


Warning: Illegal string offset 'size' in /homepages/31/d387398377/htdocs/ALJABRIOTES/modules/mod_acymailing/mod_acymailing.php on line 219
Bienvenue sur ALJABRIOTES.net...
Conformément aux règles de confidentialité générales, toutes les informations que vous renseignez sur ce site internet restent en l'exclusive possession d'ALJABRIOTES.net. Vos informations ne seront donc ni commercialisés, ni divulgués...
×